ePrivacy and GPDR Cookie Consent management by TermsFeed Privacy Generator

Numéros de Connaissance des Pères de l’Eglise

Connaissance des Pères de l'Église n°104

Les pères et l'unité

Collectif (Auteur)

\nCe numéro reprend la table ronde qui a eu lieu, à Strasbourg,le 20 janvier 2006 pour fêter le cen­tième numéro de notre revue (comme nous l’avons expliqué dans le n°100). Le thème choisi,l’unité, traduit bien l’orientation de notre revue. En effet, il renvoie non seulement à l’Église indivise, bien que tra­versée de cou­rants divers, à cette Église tou­jours en quête d’unité qu’était celle des Pères, mais ce thème de l’unité mani­feste éga­lement l’actualité des Pères, comme en témoigne le concile Vatican Il qui se réfère constamment à eux, ainsi que les dif­fé­rents dia­logues œcu­mé­niques qui peuvent puiser dans cet héritage commun, comme le montre par exemple le texte de la com­mission mixte orthodoxe-??catholique, « Le mystère de l’Église et de l’eucharistie à la lumière de la Trinité ». Il rejoint éga­lement le 500° vo­lume des Sources Chré­tiennes consacré jus­tement au De unitate ecclesiae de Cyprien.\nA travers la revue CPE. notre but est de faire connaître les Pères par un dossier aussi complet que pos­sible : chaque année, nous nous efforçons d’organiser ainsi les quatre numéros de notre revue : pré­sen­tation d’un Père, d’une région, d’un genre litté­raire et d’un thème. Mais nous n’en restons pas à cet aspect tech­nique, pas plus qu’à la com­po­sante archéo­lo­gique : nous nous atta­chons, comme nous y invitent nos prédéces­seurs : André Benoît, le fon­dateur du CADP, et Marc Lods, Vla­dimir Lossky et Boris Bobrinskoy, Henri de Lubac et Yves Congar, à mettre en évi­dence l’actualité des Pères, à voir comment ils ont été des témoins de l’Évangile à leur époque et comment leur oeuvre est encore par­lante pour nous. Avec le thème de l’unité, qui est le fil conducteur de nombre d’écrits patris­tiques d’Irénée à Jean Damascène, nous sommes à la fois au cœur de la réflexion patris­tique et de la recherche contem­po­raine de l’unité dans le dia­logue œcu­mé­nique que les Pères n’ont pas connu mais qu’ils peuvent éclairer et faire avancer, par leur « actualité de fécon­dation », disait le P de Lubac.\nAinsi, nous sommes recon­nais­sants à Mgr Joseph Doré d’avoir remar­qua­blement présidé cette table ronde dans le cadre de la Semaine de l’unité à Stras­bourg, qui est un lieu mar­quant de l’ œcu­mé­nisme, tant par la réalité quo­ti­dienne des échanges entre les dif­fé­rentes confes­sions chré­tiennes que parce qu’y ont vu le jour des textes signifi­catifs sur le chemin de l’unité : la Décla­ration luthéro-??catholique sur la jus­ti­fi­cation, en 1998, et la Charte œcu­mé­nique pour l’Europe, en 2001. Nous remer­cions éga­lement nos col­lègues et amis : Annie Noblesse-??Rocher, Astérios Argyriou, Jean-??Marc Prieur, Vasile lor­gu­lescu, Édouard Vogel­weith et Otto Wer­me­lingcr, d’avoir par­ticipé à cette ren­contre, qui est aussi à sa manière un pas en avant sur le chemin de l’unité.\nComme nous n’avons pas pu publier l’ensemble des contri­bu­tions aux Ren­contres natio­nales de patris­tique de Car­cas­sonne de 2005, nous reprenons celles qui se rap­prochent le plus du thème de l’unité : celles de Paul-??Irénée Frangin sur ce grand théo­logien de l’unité qu’était Irénée, celle de Marlène Kanaan sur Origène et celle de Jean-??Pierre Weiss sur Minucius Felix.\n\nMarie-??Anne VANNIER



8,50€ TTC





Me prévenir de la disponibilité de ce produit



Nos partenaires libraires
Acheter en ligne
Change your cookie preferences