7 nuances de l’amour – la pédagogie des couleurs de l’arc-en-ciel de Chiara Lubich

7 nuances de l'amou_r - la pédagogie des couleurs de Chiara Lubich

Tout comme l’amour se colore de mille nuances, la pédagogie des 7 couleurs de l’arc-en-ciel de Chiara Lubich permet de déployer sa vie de façon harmonieuse.

La prise de conscience au milieu des angoisses et des atrocités de la guerre que Dieu est amour a été une découverte fulgurante pour Chiara Lubich et ses premiers compagnons. Ils se sont tous projetés à vivre intensément l’Évangile, l’amour pour le frère, l’amour réciproque, comme réponse à l’amour de Dieu.
De la puissance de cet amour est née une Œuvre – l’Œuvre de Marie ou mouvement des Focolari – dont l’âme est une spiritualité nouvelle, de communion, et dont la forme, la structure qui en découle, s’ancre dans le concret du quotidien par le désir de chacun de prêter à Dieu sa propre humanité afin que Jésus, l’Amour, revive au milieu des hommes. Cet amour a été comparé à la lumière qui, lorsqu’elle passe à travers une goutte d’eau, permet d’admirer les couleurs de l’arc-en-ciel. De même que l’arc-en-ciel est rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo et violet, ainsi la vie de Jésus en nous, l’Amour, s’exprime de diverses façons, dans différentes facettes.

Le rouge : L’amour porte à la communion.
Jésus en nous, l’Amour, opère la communion. Il nous pousse à mettre en commun ce que nous possédons, tout autant les biens spirituels que matériels. Le rouge entraîne une communion des biens selon notre propre vocation : tout pour les personnes les plus engagées, le superflu ou des besoins pour certains, ce que les possibilités permettent pour d’autres. Le rouge regarde le travail en tant que service et participation à l’édification de la société, générateur de biens à mettre au service du prochain. Il porte son regard sur la pauvreté et sur la richesse.

L’orange : L’amour n’est pas refermé sur soi, il se diffuse par nature.
Jésus en nous, l’Amour, sera rayonnement d’amour. Il est caractérisé par l’amour réciproque comme premier apostolat qui génère un peuple nouveau où – lorsqu’on se fait un avec l’autre – les différences se transforment en richesse et la fraternité prend demeure. L’orange se décline aussi dans l’inculturation, dans la formation de communautés locales renouvelées par l’Évangile, par les groupes Parole de Vie. Il est l’âme de la relation, comprend toute ouverture à l’autre, est la base du vivre ensemble.

Le jaune : L’amour élève les êtres. Jésus en nous nous élève vers Dieu.
Ce troisième aspect évoque l’union avec Dieu et avec le prochain dans une spiritualité de communion. C’est l’aspect qui reconnaît l’amour réciproque comme perfection de la sainteté, donne sa valeur à la souffrance comme union à Jésus crucifié et abandonné. Il inclut la vie de prière et la joie de connaître Dieu et d’exprimer son amour pour lui. Il comprend la liturgie, les pratiques de piété, la formation spirituelle, mais s’exprime aussi dans l’éthique et l’engagement responsable dans son propre cadre de vie.

Le vert : L’amour guérit.
Jésus, l’Amour en notre cœur, est notre santé. Et l’on peut parler de la santé spirituelle et de toute autre forme de santé (même lorsque notre état physique est altéré). Il est attentif à tout ce qui favorise la santé du corps : le climat d’amour entre tous (la présence de Jésus au milieu de nous), la qualité des relations interpersonnelles, mais aussi le repos, la détente, l’alimentation, le sport. Il inclut également la maladie, la mort, mais aussi le soin des malades, la résurrection, la relation d’amour qui continue avec les défunts. Le vert comprend l’écologie comme garante de la vie de l’humanité et de la planète.

Le bleu : L’amour rassemble les personnes.
Jésus en nous, parce qu’il est Amour, réunit les cœurs. Le cinquième aspect parle de l’harmonie entre les personnes et de leur façon de vivre sur le modèle de la Trinité. C’est cette réalité qui les fait Église, assemblée, société, et que l’on doit retrouver jusque dans les murs des églises, des maisons, et dans l’habillement de chaque personne. Le bleu exprime donc la beauté, le bon goût, l’harmonie, l’art dans toutes ses déclinaisons. Il touche à la sociologie et au fait de vivre ensemble harmonieusement.

L’indigo : L’amour est source de sagesse.
Jésus en nous, L’Amour, l’Esprit Saint, nous éclaire. Il nous pousse à étudier, à comprendre et à connaître pour mieux aimer. Il traite de l’éducation, des études, de la culture et de la formation animées par l’esprit de sagesse.

Le violet : De beaucoup, l’amour fait l’unité.
Jésus, en nous, nous fond en un. La septième couleur exprime l’unité qu’il est possible de réaliser sur la terre entre les différents membres (« Tous… un seul corps », Rm 12,5) dans une profonde communion et par différents moyens. Il englobe donc tout ce qui a trait à la communication de la vie et des nouvelles, dans ses moyens les plus classiques et les plus modernes. Édition, presse, réseaux sociaux, lettres et archives se rattachent au violet.

Voilà définies les principales caractéristiques de l’amour qui se déploie cependant en mille nuances. Il est aisé de se rendre compte combien toutes vécues en harmonie, elles favorisent la relation à Dieu et à l’autre, combien elles sont importantes et interdépendantes, combien elles unifient nos vies personnelles et le vivre ensemble.

Mais une question se pose : dans cette harmonie de couleurs, comment s’insèrent le blanc et le noir ?
Faites tourner une toupie où est dessiné l’arc-en-ciel et vous verrez la couleur blanche. Le blanc est la lumière pure, l’Amour parfait. Il contient toutes les couleurs et les exprime en unité. Déposez un arc-en-ciel sur fond noir, vous verrez toutes les couleurs gagner en intensité. Le noir est le fond qu’on ne remarque pas mais qui met en évidence les couleurs et leur donne du relief. Le blanc et le noir n’entrent pas dans la gamme des couleurs. Pourtant ce sont eux qui les illuminent et les rehaussent. Ils sont l’œil simple qui sait reconnaître l’amour au-delà des faits et des circonstances.

Marie-Thérèse VUIGNER

Télécharger le tableau récapitulatif des couleurs

Pour en savoir plus lire les articles
> Ecole, même les couleurs se conjuguent au présent
> Rouge : François Neveux,  inventeur au grand cœur
> Orange : Être lumière, sel, levain
Bleu : Un amour qui se fait accueil et harmonie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *