Méditation – Dieu a pris un cœur – Vitrail et lumière

Méditation

Méditation

Dieu a pris un cœur

Le Verbe s’est fait chair,
le Verbe s’est fait cœur.
Dieu as pris un cœur.
Le cœur divin bat
au rythme de milliards de cœurs humains.
Depuis nous savons
ce qui habite dans le cœur de l’homme.
Car le Dieu omniscient
a voulu se faire le Dieu tout proche.
Il a non seulement voulu savoir
ce qu’il y a dans le cœur de l’homme,
mais il a voulu aussi en faire l’expérience.
Et en Lui, nous nous découvrons nous-mêmes :
Notre cœur n’est pas un rêve
qui jamais ne se réalise,
il n’est pas notre condamnation
à un échec sans issue,
il n’est pas un alibi fatal
face à la réalité.
Non, notre cœur a raison.
Car Dieu lui-même
a pris notre cœur.
Nouvelle Cité, 1996, p. 12-13.

 

Vitrail et lumière

Chaque homme est un vitrail,
le vitrail merveilleux et gigantesque
d’une cathédrale.
Mais que peut être un tel vitrail sans lumière ?
À Noël, une lumière s’est levée.
À Noël, est né celui
qui illumine ma vie,
même si je n’y trouve que ténèbres.
Cette vie, je veux l’exposer,
à sa lumière,
et le vitrail s’embrasera de couleurs,
et beaucoup verront la lumière.

Klaus Hemmerle, Évêque allemand (1929-1994), considéré comme l’un des cofondateurs du mouvement des Focolari. Extrait de Et Dieu s’est fait enfant, Paris, Nouvelle Cité, 1996, p.71

Le tableau d’illustration est de Anne-Laure Lavagna. Retrouvez l’ensemble de son travail sur son site internet

Pour en savoir plus ACHETEZ CE NUMÉRO ONLINE
ou bien
Abonnez-vous à la lettre gratuite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *