L’art : nécessaire ou superflu ? (janvier – février 2011)

9,00

«En ces temps de misères omniprésentes, de violences aveugles, de catastrophes, parler de la beauté pourrait sembler incongru, inconvenant, voire provocateur. Presque un scandale.»

Feuilleter la revue online

UGS : nc547 Catégorie :