Les combats continuent – Edito de la revue Nouvelle Cité de novembre-décembre 2020

Edito606

Les combats continuent

Les nouvelles auraient de quoi nous décourager, certaines même nous effrayer. L’assassinat d’un enseignant à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), le couvre-feu décrété dans les villes françaises les plus touchées par la circulation du Covid-19, les révélations sur La Fraude mystique de Marthe Robin par le père Conrad De  Meester. Une autre actualité touche directement le mouvement des Focolari. Elle concerne les agressions sexuelles commises par Jean-Michel M. il y a plusieurs  années sur une trentaine d’adolescents dont Christophe Renaudin qui témoigne dans l’enquête menée par Alexia Eychenne pour Les Jours, qui a conduit à la  démission trois responsables français des Focolari.

Voilà, on pourrait s’arrêter à cet énoncé plombant. Mais les événements contiennent plus de facettes. Celle du temps enfin arrivé de la libération de la parole des  victimes, aussi chez les Focolari. D’autres réalités sont signes d’espoir. Pour que l’appel du pape François3 à l’engagement de tous les baptisés ne reste pas lettre  morte, et pour faire une expérience de synodalité, une quarantaine d’associations, mouvements et communautés (dont les Focolari) ont lancé le projet Promesses  d’Église. « Les catholiques se parlent et travaillent ensemble, ce qui, sans surjouer les clivages, n’est pas une évidence. Tous les participants partagent ce sentiment  d’assister à quelque chose d’inédit ; une démarche volontariste pour dépasser les préjugés. »

Les jeunes, dont une partie de leurs activités favorites sont sacrifiées en raison des restrictions sanitaires liées au Covid-19, continuent à avancer dans les projets qui  leur tiennent à cœur. Des rendez-vous réguliers se sont tenus avec 2 000 jeunes à travers le monde pour préparer l’événement The Economy of Francesco qui aura  lieu en ligne du 19 au 21 novembre. Les combats à mener contre toutes les formes d’injustice et de pauvreté ne sont pas moins importants que ceux contre les abus.

Philippe CLANCHÉ et Émilie TÉVANÉ
redaction@nouvellecite.fr

Pour en savoir plus ACHETEZ CE NUMÉRO ONLINE
ou bien
[button size= »normal » style= »secondary » text= »Abonnez-vous à la lettre gratuite ! » link= »https://www.nouvellecite.fr/abonnement-lettre-information/ » target= »_blank »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *