Quand j’ai le blues…

Voici ce que nous avons recueilli auprès des personnes à qui nous avons demandé leur secret pour retrouver le sourire quand les pensées négatives prennent le dessus.

Je fais silence. Silence en moi pour calmer ma colère, ma tristesse. Et silence à l’extérieur. J’essaye de ne pas parler pour éviter que des choses méchantes sortent de ma bouche. pour éviter de ruminer, je passe à l’action. Je regarde ce que je peux faire autour de moi : une action concrète comme faire le ménage, la vaisselle, le repassage. Il m’arrive aussi de sortir et de marcher dans la rue. ou d’écouter des musiques que j’aime bien, en particulier celle du groupe ivoirien contemporain Magic System, les chansons d’Adele, Laura pausini, Jason Mraz.

Éric

Je pense à mes amis et aux bons moments passés ensemble ; ça me redonne la pêche. Tout ça sur un air de Singing in the rain ou de La mélodie du bonheur. Et si ça dure, je mets le DVD de Mamma Mia, du groupe Abba et là, plus de problème. Et pour être sûre que ça passe vraiment ? facile ! J’invite mes amis à regarder le film de la comédie musicale !

Annabelle

Je prends du recul et constate que nous sommes en paix, que je suis au final heureux, malgré les pierres du chemin qui me cognent le pied et m’empêchent d’aller plus vite. En roulant le long du Rhône à vélo, un oiseau pêcheur plonge recherchant du poisson. Je m’arrête et compte jusqu’à 35 secondes jusqu’à le voir ressortir 100 m plus loin. cette leçon de courage me redonne de l’énergie : je lui crie « bravo mon vieux, vas-y ! » J’arrive au boulot, je me mets Let’s Jesus help you, un blues bien pêchu de Mighty Sam Mac Laine ou alors le concerto No. 29 de Mozart par Murray perahia.

Régis

Je respire à fond. Et je me dis : courage ! Je repense à des belles choses vues, de belles paroles entendues, des encouragements reçus. Et surtout je me pose une question : est-ce que je suis fatiguée ? oui !!! Alors repos. fauteuil, dVd, un petit plaisir gustatif, et après une bonne nuit. Traverser ce moment de vulnérabilité sans culpabilité. c’est juste un moment. demain est un autre jour et il commence aujourd’hui en prenant soin de moi pour être plus forte que mon blues ! c’est moi le patron ! Je ne vais pas me laisser plomber par un vague à l’âme : je le transforme en temps de détente. Ah, et puis un petit coup de prière bien sûr : ça aide bien !

Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *