Un amour qui se fait accueil et harmonie

Revue Nouvelle Cité n°578 marsavril 2016 - Un amour qui se fait accueil et harmonie

« Observez les lys des champs, comme ils ne filent ni ne tissent. Or, je vous le dis, Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n’a pas été vêtu comme l’un d’eux. » Lc 12,27

La phrase clé de l’aspect du « Bleu » de la pédagogie des couleurs de l’arc-en-ciel proposée par Chiara Lubich met l’accent sur une simplicité et une élégance à l’image de la nature. Elle nous parle aussi d’art et témoigne d’un amour qui se fait accueil et harmonie.

Si un groupe humain vit des relations de fraternité et d’amour évangélique, cela doit se voir aussi avec les yeux tant au niveau personnel que communautaire. L’habillement de chacun, qui exprime une personnalité propre, dégage une harmonie qui témoigne combien dans ce choix de vie, le bien, le vrai et le beau se rejoignent. La phrase clé de cet aspect, le bleu, met l’accent sur une simplicité et une élégance à l’image de la nature : « observez les lys des champs. Je vous le dis, même Salomon dans toute sa gloire n’a pas été vêtu comme l’un d’eux » (Lc 12,27). L’aspect extérieur de nos personnes témoigne de notre vie intérieure, favorise le contact et un accueil de qualité. L’habitation dégage également une simplicité harmonieuse dans son aménagement et sa décoration de sorte que chacun se sent bienvenu et à son aise. selon l’âge des enfants, les saisons de la vie, le milieu social… la couleur des peintures, l’emplacement d’une décoration, la disposition des meubles évoluent, aussi en fonction de la dynamique d’amour réciproque propre à chaque famille ou communauté. cette même dynamique peut inspirer les relations sociales – manifestées par l’architecture des bâtiments et l’urbanisme de nos cités – et ecclésiales, telles nos églises et salles paroissiales. un simple coup d’œil suffit bien souvent à mesurer la qualité d’une vie communautaire. La spiritualité de l’unité des Focolari a donné naissance à des cités-pilotes (une trentaine de par le monde en Argentine, croatie, Philippines, Allemagne, cameroun, etc.) qui offrent la possibilité d’une vie sociale, familiale et économique à leurs habitants, et donnent à voir un témoignage ouvert d’une société basée sur l’amour réciproque.

Revue Nouvelle Cité n°578 marsavril 2016 - Un amour qui se fait accueil et harmonie
© Albert Huber

« Comme c’est beau ! » s’exclame-t-on parfois à l’écoute d’une histoire profondément édifiante ou au vu d’une scène d’entraide entre personnes ou d’une œuvre d’art. L’expression artistique se trouve particulièrement valorisée comme transmission de l’expérience de la beauté de Dieu et de l’amour réciproque. Les cinq sens du corps nous introduisent dans une dimension mystique de communion avec l’artiste, le genre humain et le créateur. De peintures en poèmes, de chansons en films, de sculptures en pièces de théâtre, un même fil d’or : « ce que nous avons vu et entendu, ce que nous avons vécu et contemplé, nous vous l’annonçons. »

 

sur le vif… : « De quoi meubler une retraite »

Cela fait bien longtemps, des années, que ma femme me demandait de m’investir dans l’aménagement et les finitions de notre appartement. Elle souhaitait par exemple que je finisse un coin toilette avec l’installation d’un grand placard et d’un petit lavabo. Sous prétexte d’occupation professionnelle et surtout par manque de conviction sur la nécessité d’un nouveau placard, je laissais traîner les choses. Fin juin, je me retrouve complètement à la retraite et ainsi disponible. Je comprends qu’il me faut d’abord construire ma vie avec ma femme et je me décide donc à entreprendre la réalisation de ce coin toilette. Je commence par ce qui me passionne : faire un petit meuble en chêne et je comprends qu’il me faut aller jusqu’au bout et faire aussi le placard. Finalement les choses se passent mieux que prévu et j’arrive à terminer ce travail sans m’être énervé. Dans la foulée, je finalise la cuisine. Quelle bonne sensation, somme toute, de voir la joie de mon épouse une fois le travail terminé, la satisfaction de nos enfants et une unité nouvelle fondée sur une attention réciproque à l’autre !
Dominique B.

> pour en savoir plus sur la « pédagogie de l’arc-en-ciel » de Chiara Lubich

2 Commentaires sur “Un amour qui se fait accueil et harmonie

  1. régis says:

    Cette pédagogie de l’arc-en-ciel est intéressante. Ce texte sorti le 1er avril est pour moi un cadeau de mariage (27 ans). Merci Beaucoup!!! Et l’arc-en-ciel est très parlant ds ma vie puisque avec ma femme, j’ai fondé la ferme de l’arc-en-ciel, gîtes et chambres… Alors merci bcp Chiara et les focos!!!!!
    Régis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *