Lucia Tancredi

a une formation musicale et littéraire. Pianiste diplômée et auteure d’une thèse sur Marcel Proust, elle enseigne la littérature italienne et latine (d’où son accès direct aux textes originaux de et sur Hildegarde). Elle a fondé, en Italie, une revue de formation à l’écriture. Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages dont un autre roman historique aux éditions Città Nuova : Io Monica, le confessioni della madre di Agostino (Moi, Monique, les confessions de la mère d’Augustin).