Francine De La Gorce

Francine de La Gorce, ori­gi­naire de Bruxelles, ren­contre le Père Joseph Wre­sinski, fon­dateur du Mou­vement ATD Quart Monde, en 1957, alors qu’elle a 24 ans. Ce prêtre vivait au Camp des Sans-​​Logis de Noisy-​​le-​​Grand, près de Paris, aux côtés de quelque 260 familles dans une misère effroyable. Elle le rejoint comme volon­taire à plein temps en avril 1960, pour devenir sa secré­taire. Avec une Alle­mande, une Hol­lan­daise et une Fran­çaise, elles consti­tuent le fon­dement d’un corps de volon­taires engagés dans la lutte contre la misère, qui com­porte aujourd’hui 350 membres répartis dans quatre conti­nents. Elle se marie en 1967 avec Bernard de La Gorce. Elle est mère de quatre enfants. Vice-​​présidente du Mou­vement pour la France depuis 1980, elle le repré­sente à la Com­mission Consul­tative des Droits de l’Homme depuis 1993. Elle est éga­lement l’auteur de plu­sieurs livres sur ATD Quart Monde, dont La Gaffe de Dieu (Édi­tions Science et Service), témoi­gnage de 15 années d’engagement avec le Père Joseph et les plus pauvres.